Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : information à Belverne
  • : Développer l'expertise citoyenne. Permettre aux habitants d'un petit village de prendre part à la gestion de leur commune. Services publics, chantiers, urbanisme, budget..., chacun peut s'informer, réfléchir, se forger une opinion sur les sujets dont débat le conseil municipal au niveau local et aussi plus globalement comprendre les grands enjeux du Monde en pleines tribulations...
  • Contact

Recherche

Avis !

 

zone-hors-tafta.png 

 

      

     

 

 

 

 

 




 

28 septembre 2022 3 28 /09 /septembre /2022 19:24

Sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2

Cui bono (*)

(*) à qui profite le crime ?

Alors, à qui profite ce crime? Se poser la question au sujet du sabotage en mer Baltique, des gazoducs russes alimentant l'Europe, c'est y répondre. L'Europe va dépendre du très cher et très sale gaz de schistes américain pour un bon bout de temps... Biden l'avait promis, et pour une fois il s'en est souvenu !

"L'Empire" américain (ce n'est pas du peuple qu'il s'agit, et il n'est pas seulement américain, loin s'en faut!), cet ogre qui bouffe les enfants "des autres" n'a jamais été totalement notre ami, mais là, il nous a inscrit en grosses lettres à son menu. Il est non seulement devenu le pire ennemi de l'Europe, mais le pire ennemi du genre humain! Il alimente par tous les moyens, l'escalade vers le désastre dont parle Attali dans "Demain, qui gouvernera le monde?" « Un tel gouvernement (mondial) existera un jour. Après un désastre où à sa place ».

Après avoir corrompu, asservi, saigné, l'Amérique centrale et l'Amérique du Sud pendant la première moitié du XXème siècle, il est allé répandre ses agents oranges, son napalm en Asie, au Vietnam, ses munitions à l'uranium appauvri en ex-Yougoslavie, puis dans tout le Moyen Orient semant partout les guerres, le chaos, le terrorisme, pendant que  les nations européennes, infiltrées par des agents de la CIA et/ou des banquiers (Jean Monnet, Robert Schuman, Spaak, De Gasperi, Pompidou, Macron, Draghi...) se noyaient dans la France Européenne, construite sur le modèle constitutionnel élaboré par Walter Halstein à la demande d'Hitler. Ce projet de "France européenne" ou "Nouvelle Europe" avait commencé à être présenté au Grand Palais à Paris dès 1941 (Inauguration de l' exposition de la France européenne au Grand Palais). Les banquiers américains (mais pas seulement) qui avaient fondé la BRI à Bâle pour aider l'Allemagne à se réarmer appréciaient beaucoup l'idée d'une union européenne à leur main. En 1944, ils ont fait prisonnier Walter Halstein, l'on "reconditionné" aux USA et l'on fait nommer premier président de la commission européenne, le poste qu'occupe aujourd'hui Ursula Von Der La Hyène! Faut-il s'étonner que la mainmise des USA sur cette union suicidaire pour les nations, soi-disant synonyme de plein emploi, de prospérité et de paix, n'ait rien d'autre à offrir comme perspective aux peuples européens, que le chômage, la misère et la guerre?

Cet horrible programme qui se déroulait paisiblement, ignorant l'avis des peuples est subitement devenu absolument prioritaire, tout doit s'effondrer. Pour éviter que tel ou tel pays puisse se raccrocher aux branches, l'OTAN scie les branches. C'est la raison pour laquelle les gazoducs ont sauté. Face au risque de maintien ou de rétablissement, même partiel des livraisons de gaz en Europe, à la demande des "oppositions" (Mélenchon, Le Pen, Dupont Aignan...) ou à la demande des peuples eux-mêmes, comme en Hongrie, pays qui va organiser un referendum sur cette question, et compte tenu de la main tendue par Poutine qui contre vents et missiles souhaiterait que les résipiscents retrouvent leur place dans les échanges commerciaux, que les négociations de paix reprennent et aboutissent, l'Empire fait son maximum pour qu'au contraire, rien ne puisse rentrer dans l'ordre rapidement et pire encore, en faisant de chaque ukrainien de la chair à canon, créer un ressentiment et un chaos durables comme partout où ces terroristes sont passés (Serbie, Irak, Libye, Afghanistan, Syrie...)

Note: Le porte-parole de l'ambassade de Russie en France a rappelé lors d'une interview sur BFMTV le 13 septembre 2022 que ce n'est pas son pays qui a fermé les vannes du gaz russe, mais nos gouvernements qui ont décidé de ne plus en acheter! Le 27 septembre 2022, l'OTAN a pris des dispositions pour que nous ne soyons pas tentés de désobéir et d'enfreindre l'embargo sur les énergies russes. Ce n'est plus seulement le suicide économique de l'Europe, c'est un assassinat par nos "alliés"! Durant les années d'hiver qui s'annoncent, n'oublions jamais Sarkozy qui a réintégré la France dans l'OTAN, l'éborgneur en guerre perpétuelle contre les français et qui  se prend pour la Bête de l'évènement, ou le message ridicule de Bruno Lemaire affirmant qu'il allait provoquer l'effondrement de l'économie de la Russie. Ces pantins pathétiques, et effrayants ont éxécuté leur mission diabolique.

Vidéo Youtube: Les « fuites sur les gazoducs North Stream 1 et 2 ne sont pas accidentelles » !

Vidéo Odysee: Les « fuites sur les gazoducs North Stream 1 et 2 ne sont pas accidentelles » !

Vidéo Youtube: Sabotage de Nord Stream : à qui profite le crime ?

 

Cet évènement est encore un excellent révélateur du pourrissement de nombreux médias qui, de façon totalement invraisemblable, osent soupçonner la Russie de détruire ses propres gazoducs; comme si les Russes n'avaient pas tout simplement la possibilité d'ouvrir ou de fermer les vannes à leur guise !
Il faut dire qu'en matière de bêtise, celle des merdias confirme l'intuition d'Einstein, elle tend vers l'infini. Cet été, les mêmes abrutis avaient déjà osé prétendre que l'armée russe bombardait en plein mois d'août la centrale nucléaire qu'elle contrôle toujours et qu'elle avait libérée dès les premiers jours du mois de mars. Quel intérêt les russes auraient-ils pu tirer de la destruction de la plus grande centrale nucléaire d'Europe, annexée clefs en mains, capable d'alimenter tous les territoires qu'ils ont libérés? En inversant l'accusation, on pourrait aussi se demander si finalement ces merdias n'auraient quand-même pas de bonnes raisons de prendre pour des cons, les gens qui croient à leur mensonges et continuent à les écouter...

Partager cet article
Repost0

commentaires